le carnet de route

une préparation en douceur

Bonjour,

Votre semaine de jeûne se rapproche et la préparation alimentaire se fera à votre rythme durant la semaine précédant la retraite.

Cette transition permet de progressivement diminuer les portions de nourriture ainsi que le genre d’aliments consommés à chaque repas. Cette étape est importante car elle permet de stimuler l’adaptation du corps via le cerveau et diminue admirablement les symptômes du début du jeûne.

Les propositions ci-dessous vous aideront à ajuster vos repas, elles sont modulables et je reste à votre disposition durant ces journées si vous avez des questions ou besoin d’aide.

Pour les fringales éventuelles de sucre, pensez au goûter vers 16 heures où il est bon de s’accorder un fruit, quelques amandes ou deux carrés de chocolat noir.

Asperge, fraise et compagnie

Plus de 50 fruits et légumes pour le mois de juin

Trouvez les légumes et fruits de saison en cliquant sur les liens sous les illustrations, ou sur les étals du marché.

source https://www.gemuese.ch/Calendrier-des-saisons
source https://www.facebook.com/NaturePartage/

Astuces coupe-faim et anti-stress

 Le Psyllium Blond  (plantago ovata)

Quand on change ses habitudes et qu’on se restreint au point du vue alimentaire, une part du mental se fixe sur le manque et on risque de compenser inconsciemment. Le psyllium blond, à raison d’une cuillère à soupe dans un verre d’eau tiède prise environ 20 minutes avant le repas prévient ce mécanisme tout en aidant la digestion avec douceur. Disponible en magasin bio ou à la Migros (ligne Bio). Sur France,  dans les Biocoop et en ligne sur le site de Nature et Partage

 3 repas par jour ?

Ou peut-être simplement boire de l’eau le matin, une collation vers 11 heures, un souper léger. Et le lendemain un déjeuner plus copieux, et une soupe le soir. Une autre jour un petit déjeuner avec un œuf à la coque, une soupe ou une salade sur le pouce à midi, quelques amandes pour le goûter, un petit rien le soir. Découvrez votre équilibre entre la régularité et la liberté, écoutez votre corps.

Assaisonnement de vos plats, chauds ou froids : une huile de qualité, olive, colza, chanvre, cameline et un filet de citron pressé, limette. Eloignez-vous progressivement du vinaigre et du sel. Privilégiez les herbes aromatiques.

La semaine de transition

Lundi

Poser la décision de jeûner, prendre l’engagement avec vous-même, c’est le point de départ. Un rituel, un geste, quelques instants pour passer l’accord avec vous-même.

Se réjouir et en même temps être tranquille et confiant dans l’aventure qui commence !

Retirer la viande, et débranchez le café. Profiter à midi d’un plat de légumes et de poisson.
Le soir un salade ou un plat de légumes et quinoa. Le brocoli romanesco, doux et parfumé est de saison.

Mardi

Retirer les fromages, le thé. Profiter d’essayer un œuf à la coque pour le petit déjeuner. A l’inverse, il est possible de sauter le petit déjeuner si vous n’avez pas faim ce matin. Croquez une pomme dans la matinée, buvez beaucoup.  Pensez au taboulé et aux repas dans un bol.

Si vous retirez tous les produits laitiers, vous pouvez substituer un avocat, sur le pain ou avec une salade !

lentilles beluga et poivrons braisés à l’estragon et au gingembre

Une salade de riz incluant de l’avocat et des légumes à midi par exemple. Puis le soir, des légumes mélangés à des herbes et saupoudrés de graines de tournesol grillées, accompagnés de tofu si la faim se fait sentir ! Attention aux compensations, voir les astuces ! Buvez des tisanes parfumées : gingembre + citron + anis = idée savoureuse !

Mercredi

Chaque matin, commencer avec un grand verre d’eau chaude avec une tranche de citron.
Dernière occasion pour un yogourt et pour le pain aujourd’hui. Ou pour un carpaccio de chèvre frais aux fraises. Midi et/ou soir : salade mêlée avec pois chiches ou taboulé avec des herbes fraîchement ciselées, fenouil, carotte, échalote.

On reste de saison avec le brocoli ou les endives. Pensez aux fruits de saison pour le goûter ou un encas durant la matinée. Les cerises sont minéralisantes, pleines de vitamines et leurs fibres sont agréables au transit.

Jeudi

Retirer les céréales et le pain. Transférez vos envies de pain sur les oléagineux : amandes, noix, graines de tournesol, graines de sésame, les moins grasses, qui sont une mine d’or de nutriments essentiels.

Prévoyez salades chaudes et légumes vapeur avec des graines germée, des pousses et des herbes aromatiques. Par exemple carotte et betterave râpées avec du gingembre. La dose journalière est d’environ 20 amandes, faites-les tremper quelques heures avant de déguster.

Vendredi

Légumes cuits ou crus selon les goûts – et la météo, graines germées et herbes pour parfumer : basilic, coriandre. De saison, les pêches, les fraises, en salade ou en compote parfumée à la cardamome.

Samedi

Journée fruits : après votre grand verre d’eau tiède au gingembre et citron, des fruits en salade ce matin, ou en compote, par exemple pommes au basilic, ou à l’anis. Si vous avez encore envie de légumes, une salade mêlée de légumes chauds reste possible. Les légumes chauds sont plus faciles à digérer car leur fibre est ramollie par la cuisson et agit plus en douceur sur l’intestin.

En début de soirée après votre arrivée, nous partagerons un jus ou une infusion de plantes.

Inspiration végétale

La fin du jeûne et le début de la suite

A la fin du jeûne, vous pouvez profiter du week-end pour le prolonger de quelques jours selon vos envies et votre agenda.

Au moment de clore le jeûne, la phase la plus importante du processus commence : la reprise alimentaire, qui est également étalée sur plusieurs jours afin de reprendre gentiment, dans l’ordre inverse, l’habitude de manger et de sélectionner les aliments de manière progressive.

La sensibilité et les goûts sont affinés durant le jeûne, il est plus facile d’être très à l’écoute du corps, de sélectionner les aliments en étant très en phase avec le ressenti des envies et des besoins réels.

Je vous souhaite une expérience joyeuse et légère !

Vers les autres ressources

Quelques recettes de jus

La transition après le jeûne

Ressources et liens

Aller à la page contact